À la fois calme et pétillante, Jessica est la doyenne de nos infirmier·ère·s à la Maison St-Raphaël. En effet, elle s’est jointe à l’équipe avant même l’ouverture de nos portes en novembre 2019. Ayant travaillé principalement en psychiatrie à l’Hôpital Maisonneuve Rosemont, à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel et aussi comme contractuelle en prison, elle avait toujours rêvé de travailler dans le milieu des soins palliatifs. L’opportunité de joindre une organisation toute nouvelle était aussi intrigante pour elle.

Elle ne l’a pas regretté. Elle a découvert que les soins palliatifs lui permettent de prendre le temps avec chaque personne et d’offrir bien plus que des soins médicaux. Elle adore particulièrement le contact humain et le rôle d’accompagnatrice qu’elle peut jouer auprès des patient·e·s et de leurs proches à la Maison St-Raphaël. Elle trouve aussi cela très intéressant d’assister à chaque étape du développement de l’organisation et de pouvoir s’impliquer directement dans son évolution.

Lorsqu’on lui demande de nous nommer une œuvre qui lui fait penser à la mort et au deuil, c’est La Chanson des vieux amants de Jacques Brel qui lui vient en tête. Cette chanson avait été choisie par le conjoint d’une personne décédée à la Maison St-Raphaël alors qu’il faisait son hygiène post mortem, tout en la caressant doucement. C’était un moment magnifique et émouvant qui a beaucoup marqué Jessica. Lorsqu’elle pense à la mort, ce souvenir plein de tendresse et d’amour lui revient toujours en tête, bercé par l’enveloppante voix de Jacques Brel.

Lorsqu’elle n’est pas au travail, Jessica aime lire. C’est une passion qu’elle a découverte tout récemment, grâce à l’Alchimiste de Paulo Coelho et des romans policiers de Patrick Senécal. Elle est d’ailleurs ouverte à toute suggestions de livres qui la transporteront dans une quête à l’autre bout du monde.

Si vous voulez faire plaisir à Jessica, passez la voir un soir de semaine avec un cannoli ou une pointe de gâteau au fromage, ce sont ses desserts préférés !

Partagez cette nouvelle